Le B.A.BA de la Pédagogie de Reggio

Moins connue que la pédagogie Montessori, connaissez-vous l’approche de Reggio?

Bien que je ne sois pas une experte, je l’ai mise en place avec Ptiloup depuis sa naissance, sans même le savoir !

Reggio 31 Haute Garonne

En voici les points principaux :  

– Les enfants sont forts, riches, et capables de construire leur propre apprentissage, de par leurs centres d’intérêts, leur curiosité, leur soif de connaissances.

– Les enfants collaborent dans leur apprentissage : avec les éducateurs, mais également avec les autres enfants (on travaille beaucoup en petits groupes, afin de favoriser la coopération et la communication)

– Les enfants aiment et ont besoin de communiquer, et ce de plein  de manières différentes : c’est pour eux un moyen d’apprendre ! Les mots, l’art, le théâtre, les collages, la musique, la « patouille »… rendent visible leurs pensées.

Le jeu est la meilleure technique pour assimiler : on a donc autant d’occasions d’apprendre à l’intérieur que dehors ! L’environnement est d’ailleurs appelé « 3ème professeur » (un prochain article en fera l’objet).

– Chaque enfant, parent, enseignant… est différent ; l’approche de Reggio est ouverte, il n’y a pas de ligne de conduite, ce qui est très différent, par exemple, de la pédagogie Montessori.
Reggio 31 Haute Garonne Assistante Maternelle

Afin de faciliter ce processus, l’approche de Reggio recommande que nous soyons attentifs aux points suivants :

– Nous (parent, éducateur) avons un rôle d’accompagnateur : nous ne délivrons pas des connaissances, nous offrons notre aide pour rechercher conjointement les réponses aux questions posées par l’enfant. L’enfant reste libre et autonome dans ses choix. Parfois, il peut cependant être guidé (uniquement dans son intérêt), comme par exemple avec des « provocations » (j’en parlerai lors d’un prochain article).

– Le rôle de l’environnement dans le but de stimuler et d’améliorer l’apprentissage : la beauté et l’ordre sont de mises (avec des espaces ouverts de libre fouillis).

– Nous observons l’enfant, afin de savoir sur quoi il porte son intérêt, prenons des notes afin de savoir où en est l’enfant, et collectons alors tout ce qui peut lui être utile.

Les matériaux que nous utilisons sont autant que possible naturels, mais aussi des objets de récup’, etc Le matériel est ouvert, ce qui permet à l’enfant de créer son imaginaire (comme par exemple des blocs de bois, des cailloux…).
Contrairement à la pédagogie Montessori, le matériel est souvent détourné par l’enfant et son imagination !

Que pensez-vous de cette approche? Voyez-vous, dans votre quotidien, des moments ou des activités qui peuvent être « Reggio »?

Publicités

2 réflexions sur “Le B.A.BA de la Pédagogie de Reggio

  1. Maman Mammouth dit :

    Une amie tient un superbe blog sur la pédagogie reggio qu’elle met en place avec ses jumeaux (Reggio & Twins)
    C’est une pédagogie qui me parle énormément aussi 🙂

    J'aime

    • Ahhh merci pour le nom de ce blog ! Figures-toi que j’y suis allée il y a quelques semaines, j’avais bien aimé, mais j’avais depuis perdu l’adresse ! Super, je vais pouvoir y retourner 🙂
      Oui, l’approche Reggiane est (pour moi) vraiment complémentaire à la pédagogie Montessori pour les tout-petits… très différente, mais complémentaire 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s