Approche de Reggio : les matériaux

Les matériaux, selon l’approche Reggio, sont très importants. Ils émerveillent les enfants, et leur permettent d’explorer, de créer, de transformer
Contrairement à la pédagogie Montessori, il sont très souvent gratuits : objets de récup’, ou issus de la nature…

On les sélectionne donc avec beaucoup de soin, selon leur qualité (proviennent-ils de la nature ? sont-ils artisanaux ? Sont-ils beaux ? ), mais également selon les intérêts de l’enfant : comment va-t-il les utiliser ? Sera-t-il capable de s’en servir ?
Avec le temps, je deviens petit à petit une pro pour découvrir le potentiel de ces matériaux par rapport à mon fils, à ce qu’il est, ce qu’il explore en ce moment.

Reggio matériaux 31

Que se soit avec l’approche Reggio ou Montessori, on préfère confier à l’enfant des objets de qualité, plutôt que des jouets en plastique.
Je remarque d’ailleurs que mon fils est de plus en plus tourné vers (notamment) le bois : il passe très souvent sa main sur les portes, les rampes,  et quand nous allons nous promener, nous prenons le temps de caresser l’écorce des arbres !
Quand on touche un objet en bois et un jouet en plastique, on note facilement la différence : le plastique est très lisse, froid, alors que le bois est rugueux, irrégulier…
Lorsqu’ils sont guidés, les enfants arrivent à utiliser des matériaux « nobles », comme la porcelaine, des verres, des miroirs, des fleurs… (cela n’empêche pas les maladresses : Ptiloup a, par exemple, cassé une assiette en grès hier).

On préfère les objets « ouverts », c’est-à-dire des objets pouvant être transformés : avec son imagination, un enfant peut s’approprier, faire des choses extraordinaires à partir d’un simple tronçon de bois ! Alors que ce même morceau de bois, lorsqu’il est sculpté en forme d’arbre, sera plus susceptible d’être déjà imaginé (et joué) comme un arbre.

Voici des exemples de matériaux à proposer à son enfant :

– Des tissus : coton, soie, laine… de différentes couleurs et tailles
– Des morceaux de bois : écorce, tronçons, blocs de construction, cubes, brindilles, pommes de pin, feuilles…
– Des cailloux, des morceaux de céramique, ou de verre poli, pour faire de jolis mosaïques ou mandalas, par exemple
– Des coquillages, des plumes, des graines de tournesol, des gommettes, des boutons, de la mousse…
– Des matériaux de récup : rouleau d’essuie-tout, CD, emballages plastiques, rubans, boîte vide, carton, guirlande de Noël, bijoux, flacons, boulons, pince à linge,  sequins, pompons, gommettes, perles, brosse à dents, bouton……
– Des jouets
– Des miroirs : de toutes formes, de toutes tailles. Ils renvoient la lumière, permettent à l’enfant d’approfondir ses sensations visuelles. On peut les utiliser également comme surface de travail (=posés à même le sol)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s