Ma nounou à moi

Ma nounou à moi, elle était toute douce !
Le matin, en arrivant chez elle, encore tout ensommeillée, je lui faisais de gros câlins. Elle me préparait un p’tit déj très sain : des chocapics, que je mangeais devant la télé.
Son gros chien venait réclamer des caresses, je lui glissais entre les babines quelques céréales.

Ma nounou à moi, elle me donnait des sucettes, et m’achetais des jouets toutes les semaines. J’avoue que j’étais un peu l’enfant roi (reine) chez elle. Elle me chouchoutait comme personne !

Ma nounou à moi, elle me donnait des petits surnoms mignons, même que si j’ai une fille, un jour, je lui donnerai les même !
Parfois, elle s’accordait une petite pause en fumant une clope sur la véranda, moi jouant à côté d’elle. A l’époque, c’était pas si grave que ça, le tabac.

Ma nounou à moi, jamais je ne l’ai vu en colère, jamais je ne l’ai entendue hausser la voix, même lorsque je faisais de grosses bêtises. C’est encore aujourd’hui la personne la plus douce et gentille que je n’ai jamais connue.

Ma nounou à moi a été un repère dans toute ma vie, même si, depuis quelques années, je la voyais moins puisqu’on habitait très loin l’une de l’autre.

Ma nounou à moi, c’était ma grand-mère. Et elle est morte il y a quelque jours.
Repose en paix, ma douce Nanie. Je t’aime.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s