Grossesse : l’annonce du sexe

Je me dis que beaucoup d’entre vous seront choqué(e)s par le contenu de cet article, mais je profite de mon anonymat sur la toile pour exprimer ce que j’ai sur le cœur.sexe-bebe-garcon-ou-filleJ’ai toujours voulu un fils. Toujours. Un fils, pour moi (et pourtant, je suis incapable d’expliquer vraiment POURQUOI), c’est la fierté.
Je me suis toujours vue avec un ou plusieurs fils ! Jouer au ballon, aux petites voitures, peindre, rigoler, jouer à la poupée avec eux, etc.

Pour la grossesse de Ptiloup, j’étais très angoissée à l’idée d’avoir une fille. Il ne fallait surtout pas que j’ai une fille, vraiment. J’en faisait des cauchemars !
Il faut dire qu’à l’époque, j’étais assez mal dans ma peau (limite dépressive pendant ma grossesse)… et je me sentais fragile.
Je pense d’ailleurs que si j’avais eu une fille à la place de Ptiloup, j’aurais eu des difficultés d’attachement avec elle.

Pour Minibus, bizarrement, j’ai été persuadée, depuis que j’ai vu le test de grossesse, que ce serait une fille. C’était une évidence. Cela ne me réjouissait pas forcément, mais « c’était comme ça », et du coup, je me suis faite, un petit peu, à cette idée.
Pourtant, lors de l’échographie à 15 semaines d’aménorrhée, (j’ai des échographies très régulièrement, pour raisons médicales, j’en parlerai plus bas dans l’article), lorsque le docteur m’a annoncé « c’est une fille », j’avoue avoir vraiment flippé !! Alors que mon mari sautait presque de joie dans le cabinet médical, je me suis sentie complètement perdue. J’ai cru au début que c’était de la déception, mais au final, non : c’est de la peur.

Au fond, je pense qu’avec une fille, je ferai forcément un « transfert » très profond avec elle : je comparerai sûrement plus facilement ma fille que mon fils à moi.
peur-bebeJ’ai des peurs profondes : vivra-t-elle les même trop-nombreuses galères que j’ai vécues?! Oui, en fait, c’est surtout ça qui me fait peur. Peur qu’elle ait les même faiblesses, les même souffrances, les même failles. Quelle horreur ce serait, pour moi, qu’elle vive ces même choses !
J’ai beaucoup de mal à surmonter ces peurs, à me dire que tout ira sûrement bien pour elle.

D’autre part, je me pose 36000 questions sur l’éducation que je veux lui proposer (pire qu’avec Ptiloup !!). Je commence de plus en plus à me renseigner sur le féminisme, et j’ai peur de gaffer, d’avoir des vieux réflexes totalement sexistes.
Un exemple tout bête : toujours la complimenter sur sa douceur ou sa beauté, au lieu de la valoriser sur sa vigueur, son éveil… Pour Ptiloup, je me rend compte que malgré certaines conférences que je suis allée voir (ici par exemple), je lui propose plus souvent de jouer au ballon plutôt qu’au poupon !!
Bref, je m’interroge vraiment beaucoup sur le sujet, d’ailleurs si vous connaissez des blogs ou pages facebook sur le féminisme, cela m’intéresse beaucoup !!

Au fur et à mesure que la grossesse avance, je me projette toutefois un peu plus positivement sur le fait que Minibus soit une fille : cela a commencé par l’achat de ses vêtements (… robes à froufrou !!) et un petit hochet en bois (ici). J’attend mon congé maternité pour lui confectionner quelques mobiles (donc les mobiles Montessori !) et quelques autres bricoles !
… et puis, au moment où j’écris cet article, Minibus fait sa gym matinale, et j’avoue que cela aide beaucoup à ne plus penser à toutes ces peurs, et à juste… l’aimer !!

Maintenant, je préfère préciser certaines choses afin de ne pas avoir de commentaire désobligeant : oui, je sais que j’ai une chance incroyable d’être enceinte ! Oui, cela peut paraître exagéré de se « plaindre » sur le sexe de son bébé, quand au final il est en bonne santé : je sais bien que c’est ça, le principal !
Je le sais, car (petit aveu) j’ai déjà fait 4 fausses couches, et que je prend, à chaque fois que je suis enceinte, un traitement très lourd pour que la grossesse tienne.
Merci donc de ne pas me faire remarquer (comme cela a déjà été le cas par des connaissances) que je suis ingrate, ou que je ne sais pas la chance que j’ai. Je le sais. Et c’est d’ailleurs peut-être cela qui me surprend le plus : que tout en ayant conscience de cette chance, je ressente tout cela !

Ceci dit, je connais des mamans qui, tout en n’ayant aucun soucis de santé, ont eu du mal à accepter le sexe de leur bébé… et je ne trouve pas cela choquant : c’est juste un ressenti que nous n’avons pas à juger, d’après moi. Un choc, une déception, de la colère… ce sont des émotions comme des autres, qui ne font pas pour autant de la personne qui les ressent un mauvais parent.

Et vous, quelle a été votre réaction à l’annonce du sexe de votre bébé?

Publicités

3 réflexions sur “Grossesse : l’annonce du sexe

  1. Je pense que tu n’as pas à t’excuser. Ce n’est pas parce que d’autre personnes sont plus malheureuse ou envie ta situation que tout est beau dans le meilleurs des monde. Alors oui, cela peut paraitre futile d’écrire un article sur le fait que l’on préfère avoir une fille ou un garçon. Mais je pense que si ça te ronge de l’intérieur alors c’est important.
    Je voit de plus en plus de blogueuse s’excuser et je trouve ça bien dommage.
    Enfin, il est certain que le souhait d’avoir un sexe particulier est en lien avec son histoire personnelle. Et je trouve qu’il est important d’en avoir conscience.
    Même si de toute manière, je pense que le sexe ne changera pas grand chose mais c’est un transfert d’angoisse que l’on fait.
    Après, c’est peut être facile pour moi de dire ça car je n’avais pas une grosse préférence.
    Si ça t’intéresse: http://www.dans-ma-tribu.fr/etre-decue-du-sexe-de-son-enfant/
    Et après, concernant le féminisme, c’est vrai que l’éducation à un rôle fondamental mais je n’ai pas de ressource en particulier à te recommander.
    Enfin, pour moi les enfants sont là pour nous faire grandir. Et ta fille est peut être arrivé pour t’aider à surpasser tes peurs.
    Sur ce, je te souhaite une belle journée avec tes loulous.

    J'aime

    • Merci BEAUCOUP pour ton message, ainsi que pour le lien !!
      Je ne culpabilise pas tant que ça (je pense) car j’ai beaucoup réfléchit à ces émotions que j’ai ressenties : quelque part, j’ai de la « chance » que ça n’ai pas été de la déception, mais plutôt juste de la peur ! 😉
      A bientôt, et belle journée à toi

      Aimé par 1 personne

  2. Julia Devecchi dit :

    Quand j’ai apris le sexe de ma fille je me suis sentie très déçue en premier lieu ,quelques heures plus tard j’était très en colère, j’étais persuadé que j’aurais un garçon et n’avais même pas pensé que je puisse avoir une fille !! pour moi cela n’était pas possible, la vie ne pouvais pas me faire ça..Après trois fausses couches dont une de jumeaux cette grossesse était très attendus.. pour moi je ne pouvais être la maman d’une petite fille, moi même aillant eu trop de conflits et des non dit avec ma propre mère et la vie et dur pour une fille…en sortant de chez le médecin je me revoie débattre avec mon mari (la frustration dû à l’annonce du medecin ) explosa d’un coût et je fondis en profonds sanglots.. par la suite , toutes personnes qui ignorés que nous connaissions le sexe du bebe, je leurs disaient par colère, quand ils me posez La question (une fille..! non ce n’est pas possible ce sera un garçon ! Et un jour je n’ai plus ressenti de colère , elle bouger..la en moi….c’était comme ça et j’étais enfin prête a l’accepter…oui avoir une petite cela fait très peur , nous avons peur…peur pour elle! peur qu’elle vive des choses horribles? que nous avons vécu, peur pour nous! arriverons nous a la protéger?a l’écouter suffisamment quand elle traversera des moments difficiles? Aujourd’hui je me pose toujours autant de questions à son sujet mais je sais qu’elle y arriveras car j’ai confiance en elle et que je ne pourrais plus imaginer ma vie sans ma fille..!! Et oui pour beaucoup de gents nous portons la vie donc nous n’avons pas le droit d’avoir ce genre d’émotions , moi je pense que si justement, car nos petit on besoin de parents qui ce regarde telle qu’il sont réellement, apprennent aussi de nos doutes profonds.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s