Mais laisse-moi le temps de devenir autonome !!!!!

Cela vous est-il déjà arrivé, de faire une formation, ou de lire un livre qui vous change complètement – ou presque? D’être partagé entre cette motivation infaillible de tout changer dans votre quotidien… et entre le besoin de laisser décanter toutes les nouvelles informations que vous avez acquises ?

C’est exactement ce qui est en train de m’arriver, en ce moment : alors que je viens de finir ma deuxième formation Montessori 0-3 ans, je me sens bouleversée, et les choses mettent du temps à se remettre en place dans mon esprit.
Pourtant, je met déjà mes nouvelles connaissances en application !

Et c’est là où je me rend compte à quel point cette formation m’a apportée !!
En une semaine, voici les progrès fulgurantsque j’ai pu observer chez Ptiloup (3 ans très bientôt) dans son quotidien (… sachant que, pour tous les points suivants, il partait quasiment de zéro !!) :
– il se lave seul, se rince seul, se sèche seul
– il s’habille seul et se déshabille seul, ainsi que les chaussures
– il se brosse les dents et rince sa brosse à dents et la range (… j’ai encore du mal à lâcher prise quand à la pose du dentifrice en toute autonomie, car il en est vraiment friand… mais ça va venir !!)
– il est devenu continent la journée
– il met le couvert, et débarrasse son assiette et la met dans le lave vaisselle
– il fait le service à table (à manger pour tout le monde, et à boire pour lui)
– il nettoie la table après manger
– il se prépare un goûter simple seul (se beurrer une tartine, se couper une banane en rondelles et la saupoudrer de cacao, se préparer un yaourt…)
– donner à manger et à boire au chatRésultat de recherche d'images pour "enfant autonome"

Mais, me direz-vous peut-être, pourquoi ce petit bouchon ne savait-il pas du tout faire ces choses-là, alors que je suis passionnée par cette pédagogie?
En fait, je pense que je me suis perdue en cours de route. Je ne mettais plus en place que  des activités « Montessoriennes », sans m’intéresser réellement à son autonomie !
Or, Montessori n’est pas un ensemble d’activités plus ou moins sensorielles. Montessori est avant tout une approche de l’enfant, qui lui permet de devenir autonome et libre.

En gros, je réalise que je suis vraiment mal organisée, et que je ne prend pas assez le temps avec les enfants : au lieu de m’organiser de manière à ce qu’ils aient (par exemple) 20mn pour mettre leurs chaussures, je le fais moi-même, dans l’urgence.
C’est tellement rapide de faire tout soi-même… J’ai longtemps vu le fait de débarrasser la table moi-même, et de passer un petit coup d’éponge vite-fait sur la table après manger, comme pratique ! Alors que laisser un enfant expérimenter avec parfois beaucoup de maladresse, cela me paraissait génial dans l’idée, mais infaisable dans le quotidien réel.
Si bien qu’à 3 ans, Ptiloup avait une très petite marge d’autonomie.

Désormais, mon rythme de vie est en train de devenir complètement différent. Je m’arrange pour laisser le temps aux enfants.
La formatrice m’a précisé que en redonnant de l’autonomie à Ptiloup,  les prochaines semaines seraient très difficiles pour moi.
Les quatre premiers jours ont été, en effet, catastrophiques : Ptiloup hurlait, ne voulait rien faire, il a même essayé de me taper !
Pour le motiver, j’ai dû ruser (« c’est dommage, si tu restes tout nu, on ne pourra pas jouer au ballon dehors… Tu es sûr que tu ne veux pas t’habiller? »), tourner les choses avec humour (je lui ai montré, les premières fois, comment se laver, en faisant le clown – peut-être pas très montessorien, comme méthode, mais bon : ça a marché !), et le rassurer (« Tu sais, Ptiloup, même si tu sais faire pleiiiin de nouvelles choses, Papa et moi serons TOUJOURS là pour toi ! Moi, par exemple, je sais faire pleiiiin de choses, et si j’ai envie, je vais voir ma maman et elle est toujours là pour moi : elle continue à me faire des câlins, on rigole bien toutes les deux… Je serai toujours là pour toi ! »)

En une semaine, je constate déjà quelques progrès : il semble agir, parfois, avec plaisir, et parait moins réfractaire à cette toute nouvelle liberté.
Son comportement (confiance en soi etc) n’a pas encore toutefois changé, et il faut très souvent lui rappeler les étapes des choses à faire (« Eh, Ptiloup, tu t’es levé de table, mais as-tu débarrassé ton assiette?? »)… et parfois, j’oublie de le lui dire : on sent qu‘il faut encore que nous prenions chacun nos marques. Résultat de recherche d'images pour "enfant autonome"

Il me faut surtout, pour moi, beaucoup de patience, de lâcher-prise : lorsqu’il n’y arrive pas encore, qu’il « échoue », j’ai envie d’intervenir. Du coup je met mes mains dans mon dos pour m’en empêcher !!
… Et il me faut surtout… OSER !

Il est certain que je ne lui ai pas encore « tout » montré, je n’ai d’ailleurs pas forcément encore toutes les idées de choses à faire à la maison que je peux lui présenter (tiens, une petite liste serait la bienvenue) !
Mais voilà les prochaines étapes que je compte lui laisser faire :
– cuisiner « pour de vrai » (il tente parfois d’éplucher avoir moi des légumes, mais je compte lui montrer comment remuer quelque chose qui cuit, etc)
– faire son lit (il n’a pas de drap, juste une couette)
– nettoyer la douche
– lui montrer comment on étend du linge assez complexe (autre que des lingettes et des torchons)… mais c’est peut-être beaucoup trop tôt : à tester !
– plier le linge propre

Bref, beaucoup de changements sont en cours chez nous !
Et je suis vraiment RAVIE d’avoir fait cette formation, qui m’a montré et comblé quelques unes de mes lacunes, et m’a permis d’avancer sur le bon chemin, tout en bienveillance !!
      

Publicités

Une réflexion sur “Mais laisse-moi le temps de devenir autonome !!!!!

  1. Je pense que tu n’as même pas besoin de liste ! Essaye simplement de passer une journée consciente de chacun de tes gestes, et s’il est dans les parages, propose lui de faire avec toi !
    Par exemple, pour le linge, mon 14 mois me tend les habits qu’il prend dans le panier. Une fois ou deux il a essayé de les poser sur l’etendoir, alors je le laisse faire (même si il se lance dans un habit compliqué à étendre « bien »). Il est toujours temps de les remettre bien après !

    En tout cas, ça doit être chouette de le voir faire tout ça ! Ici, on en est vraiment qu’aux prémisses mais je trouve ça génial qu’il essaie naturellement de participer (même si ça ne m’aide pas vraiment :D)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s