Pratiquer la pédagogie Montessori sans matériel !

Lorsqu’on pense à la pédagogie Montessori, on pense très souvent au matériel en bois, de qualité et surtout… très coûteux !
Mais la pédagogie Montessori ne se résume pas qu’à cela, bien au contraire : le matériel ne joue qu’un petit rôle dans l’apprentissage pour les enfants : l’environnement et le rôle de l’éducateur sont également très importants !
Voici donc quelques idées pour pratiquer la pédagogie Montessori à la maison, sans budget ni matériel particulier :

Afficher l'image d'origine1) Organisez l’environnement de l’enfant : en plus des cache-prises et autres éléments pour sécuriser votre maison, je vous conseille de rendre inaccessibles les objets fragiles et dangereux : votre enfant pourra ainsi évoluer chez vous librement.
Dans l’idéal, il devrait pouvoir accès de manière autonome à tous les objets qu’il utilise au quotidien : jouets, savon, brosse à dents, vaisselle, vêtements…
Pensez également à garder votre environnement rangé, propre et épuré.

2) Pour les plus jeunes, réalisez des économies en pratiquant la motricité libre : un article plus détaillé ici. Vous éviterez ainsi les objets inutiles type youpala, transat, parc…

3) Pratiquez l’éducation bienveillante, en ayant une haute estime de votre enfant. Évitez le chantage, les félicitations et les punitions. Pour favoriser l’estime de votre enfant, vous pouvez lui apprendre à penser par lui-même, sans avoir besoin de carotte ou de bâton pour se motiver, sans qu’il se sente dépendant du regard de l’autre.

4) Favorisez l’autonomie de votre enfant en lui laissant faire le plus possible de tâches à la maison, dés le plus jeune âge : vider le lave-vaisselle, couper ses aliments, s’habiller, passer l’éponge, etc. Vous le constaterez rapidement, les résultats sont très rarement « satisfaisants » (eau renversée, tee-shirt mis à l’envers…), mais c’est plus l’apprentissage que le résultat qui importe ! Plus l’enfant aura d’occasion de s’entraîner, plus il sera compétent et autonome. N’hésitez donc pas à prévoir plus de temps dans votre planning pour lui permettre de développer ses habiletés (par exemple : mettre ses chaussures avant d’aller dehors)

5) Laisser du choix à votre enfant : par exemple, respectez ses choix lorsqu’il préfère dessiner, rêver ou jouer à la poupée plutôt que d’apprendre une nouvelle activité. Très souvent, les enfants sentent lorsqu’ils sont plus disposés à apprendre, et lorsqu’ils ont besoin de temps de jeu libre. Pareillement, s’il préfère travailler d’abord des mathématiques plutôt qu’un exercice de vocabulaire, c’est que cela a plus de sens pour lui.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s