Il fait ses nuits

Ptiloup (bientôt 3 ans) fait ses nuits.
Et alors, me diriez-vous??
Ben en fait, c’est tout récent pour lui (et pour nous, du coup) !Résultat de recherche d'images pour "maman fatiguée dessin"

J’écris cet article non seulement pour me souvenir, mais surtout pour toi, le parent désespéré : sache que tôt ou tard, ton loulou fera ses nuits, TES nuits !

Honnêtement, j’espère que Lire la suite

J’ouvre le dialogue avec les émotions de mon enfant !

Je croyais que ça arriverait plus tard, vers ses 6 ou 7 ans… Je ne m’y attendais pas si tôt. Quelle belle surprise ! La bienveillance et l’écoute des émotions m’auront permises de partager ce moment riche et émouvant avec mon fils… emotion

Nous étions en train de jouer aux playmobils. Ptiloup (2.5 ans) se rapproche en s’asseyant en face de moi. Il me dit d’un ton tranquille « Maman, tu sais, des fois, ‘suis intimidé par Papi et Mamie ». Lire la suite

Help ! Mon bébé dort mal !

Et ton bébé, il dort bien? En voilà une question récurrente !
Il parait que c’est une inquiétude typiquement française : dans les autres pays, l’expression même « faire ses nuits » n’existe pas !

Les nuits n’ont pas été toujours évidentes pour Ptiloup : il a eu un RGO, puis un autre soucis de santé qui l’a embêté jusqu’à ses 15 mois, et faisait, à ses 1 an, entre deux et 6 réveils par nuit. Lire la suite

Se laisser le droit de changer

Elle est maman depuis trois mois.
Bien que ses gestes pour changer une couche soient de plus en plus sûrs, elle se sent encore « maman débutante ».
Elle apprend des tas de nouveaux termes chaque jours : ainsi, elle découvre la pédagogie Montessori, la DME, la motricité libre, etc.
Un nouvel univers s’ouvre à elle, et elle s’applique à tout bien faire !
Au tonton qui veut faire goûter « juste un peu » de crème au chocolat à son bébé, elle lui rétorque Lire la suite

Le petit monstre

Ces derniers jours, j’ai relu quelques articles de mon blog que j’ai écris depuis le début de l’année. Cela m’a rappelé de jolis souvenirs, mais m’a également fait prendre conscience que, la plupart du temps, je ne parle pas vraiment des problèmes que je rencontre, en tant que maman, ainsi qu’en temps qu’assistante maternelle !
Ma vie doit paraître idyllique, à travers ce blog, non?!Afficher l'image d'origine

Pourtant, elle ne l’est pas, loin de là !
Je te raconte? Allé, place aux aveux :
En ce moment, nous sommes en plein dans le Terrible Lire la suite

Faber et Mazlish (les ateliers)

Dans mon utopie, tout parent serait accompagné autour de l’éducation de ses enfants, et ce avant même leurs conceptions.
Dés l’accouchement, le parent serait « équipé », aurait des « armes » pour faire face, pour élever ses enfants dans la bienveillance.

Pas forcément un apprentissage des gestes « techniques » et du coté administratif et organisationnel de lorsqu’on a un enfant, mais plus des réflexions sur notre manière d’éduquer : punition, disputes, gronder ses enfants, les capacités des enfants à collaborer et « obéir » selon leurs âges…
Une « école » pour les parents et futurs parents, se serait chouette, non?
Des ateliers, des mises en situation, des pistes de réflexions… le tout sans jugement!Afficher l'image d'origine

Ces cours existe sous la forme des ateliers Faber et Mazlish !

7 rencontres autour de l’éducation, qui nous amènent à nous remettre en question : est-ce qu’il n’y a pas une autre manière de faire, plus simple, pus « facile » dans laquelle chacun (parents, enfants) se sentiraient respectés?

Les rencontres reprennent et développent les thèmes abordés dans le livre « Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent » (moins de 25€ ici ou chez votre libraire préféré)

Alors que tout le monde me recommandait ce livre, je l’ai trouvé certes très complet (je trouve que c’est le livre le plus complet que j’ai lu sur le sujet de l’éducation et la communication non violente !!) mais/et un peu long à lire.
Malgré des petites bandes dessinées et des exercices pratiques (c’est d’ailleurs plus un cahier qu’un livre, à mon sens !), j’ai préféré les ateliers.

Voici ce qui est abordé dans le livre et dans les ateliers :
– Pourquoi et comment mieux accepter les émotions des enfants (colères, pleurs etc)
– Comment susciter la coopération des enfants
– Comment et pourquoi éviter la punition (tout en se respectant soi-même)
– Comment encourager l’autonomie des enfants
– Comment favoriser l’estime de soi des enfants en formulant mieux les compliments
– Comment aider les enfants à dépasser leurs difficultés, en évitant les « étiquettes »

Comme cadeau de naissance, ou comme cadeau tout court, ces ateliers et ce livre sont vraiment un beau présent pour tout parent ou futur parent !