« Il n’y a pas de parent parfait » de Filliozat

« Il n’y a pas de parent parfait » est un livre qui parle de nos propres parents, mais également de notre parentalité.

Isabele Filliozat met en effet le lien entre les erreurs de nos parents, notre vécu lorsque nous étions enfants, et nos erreurs en tant que parents : l’idée étant de ne pas répéter les même maladresses, de se créer sa propre parentalité.

  • La première partie parle de notre vécu face aux émotions et aux bêtises de nos enfants, mais aussi par rapport à nos propres sentiments, nos attentes : enfant parfait, enfant qui me ressemble trop, pas assez, qui reproduit un certain schéma familial…
    En voici un très court extrait : « Nous craignons que les difficultés de nos enfants ne soulignent nos carences. S’il ne réussit pas, s’il n’est pas bon élève, c’est que nous ne sommes pas de bons parents ».Il n'y a pas de parent parfait
  • La deuxième partie parle des causes de nos « débordements » (cris, punitions, fessées…) : pourquoi nous sentons nous parfois dépassés ? Pourquoi craquons-nous à certains moments, face à un comportement, et pas à d’autres moments, face au même comportement ? Cette partie parle également de cas plus « graves » (femme et mère battue, violence sexuelle, etc.)
    Un très court extrait : « Certains jours, tout va bien, nous regardons avec amour et tendresse nos petits chéris. D’autres jours, la maladresse de l’un fait drame national, la jérémade de l’autre déclenche une exaspération sans borne. Nous rationalisons et argumentons du bien-fondé de nos cris, mais au fond, nous savons que nous avons juste libéré une tension qui nous appartenait. »
  • La troisième partie évoque, cas par cas, les différents comportements et émotions que nous pouvons rencontrer, selon l’âge des enfants : pendant notre grossesse… jusqu’au départ de la maison de nos grands enfants !
    Certaines solutions sont proposées, notamment de ne jamais essayer de cacher nos émotions, notre ressenti, à nos enfants (car ils le devinent bien facilement).
  • Dans la dernière partie, des conseils sont donnés, cas par cas : je n’arrive pas à entendre les pleurs (ou les colères) de mon enfant, savoir dire non, astuces pour ne plus culpabiliser…

Bref j’ai beaucoup apprécier ce livre, notamment les conseils pratiques de la dernière partie : je compte les mettre en application très prochainement !
Le prix est en plus dérisoire : 6.5€ ici ou chez votre libraire préféré 🙂

Publicités

Education bienveillante chez Nounou

« Chez Nounou, pas de punition, pas de cris…
Oh, mais attention ! Elle est très sévère, quand même ! »

Voici quelques notes sur l’éducation que j’essaye de mettre en place, aussi bien dans ma future profession que dans ma vie de famille : Lire la suite