Les règles de l’éducation par Maria Montessori

Voici 13 conseils pour mettre en place une approche Montessori auprès d’un enfant, chez soi ou dans une classe :

1) avoir un souci scrupuleux de son environnement : clarté, ordre…
2) ne pas hésiter à repeindre et à embellir.
3) enseigner l’usage de chaque objet et s’attacher aux exercices de vie pratique.
4) mettre l’enfant en contact avec son milieu puis s’effacer.
5) observer l’enfant : être à l’affût de ses besoins.
6) répondre rapidement à son appel.
7) écouter et répondre.
8) respecter celui qui travaille et ne pas l’interrompre.
9) corriger avec respect.
10) respecter celui qui a cessé de travailler sans l’obliger à s’occuper à nouveau.
11) proposer sans cesse de nouvelles occupations.
12) être l’âme silencieuse de la classe.
13) être là pour ceux qui cherchent, savoir disparaître du chemin de ceux qui ont trouvé !

Source : Extrait de la formation Montessori Papachapito

Help ! Mon bébé dort mal !

Et ton bébé, il dort bien? En voilà une question récurrente !
Il parait que c’est une inquiétude typiquement française : dans les autres pays, l’expression même « faire ses nuits » n’existe pas !

Les nuits n’ont pas été toujours évidentes pour Ptiloup : il a eu un RGO, puis un autre soucis de santé qui l’a embêté jusqu’à ses 15 mois, et faisait, à ses 1 an, entre deux et 6 réveils par nuit. Lire la suite

Vidéo

« Loczy ou le maternage insolite »

La pédagogie Pikler-Loczy, vous connaissez?
On en entend beaucoup parler : Emmi Pikler, pédiatre hongroise, est celle qui a inventé la motricité libre (ici pour en savoir plus sur la motricité libre).
Mais saviez-vous que cette pédagogie ne se résume pas qu’à cela? 

Autant les livres sur la pédagogie Lire la suite

Une table des saisons – Automne

Depuis quelques temps, je recherche de plus en plus d’activités en lien avec la nature. Je me rend compte que je passe – et donc les enfants aussi – beaucoup trop de temps à la maison. L’adulte que je suis est sûrement déjà déconnectée de la nature, au moins en partie. J’aimerais que les enfants que j’accueille, ainsi que mon fils, se sentent connectés à elle, aiment les promenades, observer les végétaux, etc.161001-table-de-lautomne-1

J’essaye Lire la suite

Assistante… maternante !

J’ai commencé à faire du « maternage proximal » sans même savoir que j’en faisait. Ne pas laisser pleurer mon fils, apprend à l’écouter, le porter, co-dodoter, le bercer, l’allaiter… Pour moi, ces pratiques semblaient, au fond, naturelles.

Certes, je ne ferai jamais téter, ou encore de co-sleeping, avec un enfant qui n’est pas le mien (!!); de la même manière que je ne chercherai, en aucun cas, à remplacer une maman dans le cœur de son enfant (!!!!!)… mais je me sens « maternante », tout de même, dans ma profession. Lire la suite

Assmats : où commence la Violence Educative Ordinaire

Alors que je n’avais pas encore reçu mon agrément, j’emmenais régulièrement Ptiloup dans une ludothèque de mon ancien village.
Là-bas, je croisais très souvent des assistantes maternelles, qui Lire la suite