« Il n’y a pas de parent parfait » de Filliozat

« Il n’y a pas de parent parfait » est un livre qui parle de nos propres parents, mais également de notre parentalité.

Isabele Filliozat met en effet le lien entre les erreurs de nos parents, notre vécu lorsque nous étions enfants, et nos erreurs en tant que parents : l’idée étant de ne pas répéter les même maladresses, de se créer sa propre parentalité.

  • La première partie parle de notre vécu face aux émotions et aux bêtises de nos enfants, mais aussi par rapport à nos propres sentiments, nos attentes : enfant parfait, enfant qui me ressemble trop, pas assez, qui reproduit un certain schéma familial…
    En voici un très court extrait : « Nous craignons que les difficultés de nos enfants ne soulignent nos carences. S’il ne réussit pas, s’il n’est pas bon élève, c’est que nous ne sommes pas de bons parents ».Il n'y a pas de parent parfait
  • La deuxième partie parle des causes de nos « débordements » (cris, punitions, fessées…) : pourquoi nous sentons nous parfois dépassés ? Pourquoi craquons-nous à certains moments, face à un comportement, et pas à d’autres moments, face au même comportement ? Cette partie parle également de cas plus « graves » (femme et mère battue, violence sexuelle, etc.)
    Un très court extrait : « Certains jours, tout va bien, nous regardons avec amour et tendresse nos petits chéris. D’autres jours, la maladresse de l’un fait drame national, la jérémade de l’autre déclenche une exaspération sans borne. Nous rationalisons et argumentons du bien-fondé de nos cris, mais au fond, nous savons que nous avons juste libéré une tension qui nous appartenait. »
  • La troisième partie évoque, cas par cas, les différents comportements et émotions que nous pouvons rencontrer, selon l’âge des enfants : pendant notre grossesse… jusqu’au départ de la maison de nos grands enfants !
    Certaines solutions sont proposées, notamment de ne jamais essayer de cacher nos émotions, notre ressenti, à nos enfants (car ils le devinent bien facilement).
  • Dans la dernière partie, des conseils sont donnés, cas par cas : je n’arrive pas à entendre les pleurs (ou les colères) de mon enfant, savoir dire non, astuces pour ne plus culpabiliser…

Bref j’ai beaucoup apprécier ce livre, notamment les conseils pratiques de la dernière partie : je compte les mettre en application très prochainement !
Le prix est en plus dérisoire : 6.5€ ici ou chez votre libraire préféré 🙂

Publicités

Des livres sur l’hiver

Cela fait un moment que je n’ai pas écris et partagé sur le blog. Des petits problèmes de santé – rien de grave – qui m’ontcausés du soucis, et je n’avais pas envie d’écrire.
Je pense que si je m’étais forcée à écrire, cela se serait sûrement senti dans mes articles, du coup j’ai préféré faire une petite pause et me ressourcer auprès de ma famille !Afficher l'image d'origine

Bref ! Me revoilà, avec pour commencer une sélection de nos livres préférés sur le thème de l’hiver.
C’est un thème qui plaît beaucoup aux enfants (en tout cas, à C. et à Ptiloup !), peut-être que c’est parce que c’est ma saison préférée, et que j’ai tendance à en parler avec des étoiles dans les yeux !

Les petits bonheurs d’hiver de Ethel Ravidat (disponible sur le site des éditions Lilavril)couv les petits bonheurs d'hiver image Lire la suite

Léo et Popi

Les « Léo et Popi » font partie de mes livres préférés pour les tout-petits.

A l’instar de la collection « Balthazar », ils sont réalistes et décrivent avec beaucoup de tendresse le quotidien des enfants : le bain, le docteur, la garderie, la propreté, le moment du coucher…
Je trouve les illustrations adorables, les couleurs très douces…
Les histoires en elles-même sont mignonnes et plutôt drôles.

Les deux tomes préférés de Ptiloup, en ce moment, sont Lire la suite

Vidéo

« Loczy ou le maternage insolite »

La pédagogie Pikler-Loczy, vous connaissez?
On en entend beaucoup parler : Emmi Pikler, pédiatre hongroise, est celle qui a inventé la motricité libre (ici pour en savoir plus sur la motricité libre).
Mais saviez-vous que cette pédagogie ne se résume pas qu’à cela? 

Autant les livres sur la pédagogie Lire la suite

La wish list de Ptiloup (2 ans et demi)

Je vous en parlai déjà l’année dernière (ici), je ne souhaite pas faire croire au Père Noël à Ptiloup.
Je me sens mal à l’aise de mentir à mon fils : j’aurais l’impression de profiter de son innocence pour lui raconter des bobards.
Je sais que la plupart des gens ont très bien vécu le fait d’apprendre que le Père Noël n’existe pas (sinon, je pense que cette tradition n’existerait plus depuis belle lurette !!) .Personnellement, je l’ai très mal vécu : je me suis sentie trahie par mes proches, et ridicule d’avoir cru à tout cela.idee-cadeau-noel-2-ans-3-ans

Le hic par rapport à ma décision de ne pas faire croire au Père Noël à Ptiloup? Lire la suite