Le processus d’attachement : aimer et comprendre son enfant

Voici deux extraits d’un livre très intéressant : « Le processus d’attachement : Aimer et comprendre son enfant » de Claudette Rivest.
J’ai choisi de vous partager ces passages car je les trouve très forts, évidents et emplis de bienveillance !

  • Parler à son bébé est une communication des plus fondamentales, puisque la mère lui dit, de façon audible, l’amour qu’elle a pour lui.
    Peu à peu, bébé vocalise, gigote, tourne sa tête, détourne ou ferme les yeux; autant de signaux qui permettent à la maman de savoir si le déroulement de la communication le stimule ou l’ennuie.
    Avec le temps, la maman arrive à comprendre qu’à certains moments, le bébé a du plaisir, et ce, même s’il fournit des efforts démesurés, et qu’à d’autres, il souhaite être moins stimulé; maman et bébé en viennent à des interactions merveilleusement orchestrées.
    La communication intime avec un tout petit qui n’a pas encore les mots pour dire ce qu’il ressent, c’est le plus bel échange affectif qui puisse exister.
    L’identité maternelle qui s’installe dans la communication avec un enfant est révélatrice et inoubliable.
    Dans cette communication tendre, c’est d’abord au rythme musical de la voix de la maman que Bébé est sensible.
    Maman et bébé forment un couple intime, que les changements chez l’un provoquent des changements chez l’autre : si l’un va mal, l’autre va mal aussi…

 

  • Les tâches maternelles imposent une relation d’intimité toute particulière qui donne à la femme l’occasion de changer ses habitudes et de reconstruire une identité nouvelle.
    A travers les interactions avec son enfant, en comblant ses besoins et en répondant au mieux à ses attentes et à ses désirs, maman apprend à reconnaître ce qui la rend intolérante et, en fixant ses propres limites, elle réapprend à remédier à ses contradictions.
    Son enfant lui fournit l’occasion d’exprimer sa personnalité profonde et de poursuivre ou de réinventer sa vie de femme de façon constructive.
    Que la mère perçoive cette relation avec bébé comme une déception ou comme de la chance, elle aura l’obligation de remettre en question sa manière d’établir une relation intime.
    La maternité est une expérience qui nous révèle forcément à nous-même.
    La vulnérabilité, la dépendance du  nouveau-né, et la disponibilité qu’exigent les soins physiques à lui prodiguer sont des facteurs qui viennent tester la capacité sympathique des femmes.
    Chez la majorité d’entre elles, à travers des gestes en apparence anodins, naissent des sentiments de sympathie envers leurs bébés; grâce à leur tendresse, les mères développent une grande empathie envers le nouveau-né.
    Le bébé préfère sa mère à toute autre femme et ses réactions à son égard sont la preuve qu’il est attaché à elle; ainsi, pendant le maternage, maman et bébé apprennent ensemble l’attachement.

L’adaptation chez nounou : pour toi, Maman !

Maman,

Pour que nous soyons heureux tous les deux,
Ecoute mon secret :
J’aimerais visiter la maison de Nounou avec toi,
Faire sa connaissance avec toi.

Comprends-moi bien, Lire la suite

Il fait ses nuits

Ptiloup (bientôt 3 ans) fait ses nuits.
Et alors, me diriez-vous??
Ben en fait, c’est tout récent pour lui (et pour nous, du coup) !Résultat de recherche d'images pour "maman fatiguée dessin"

J’écris cet article non seulement pour me souvenir, mais surtout pour toi, le parent désespéré : sache que tôt ou tard, ton loulou fera ses nuits, TES nuits !

Honnêtement, j’espère que Lire la suite

Formation relaxation et gestion du stress (1)

Comme vous le savez (du moins ceux qui suivent ma page facebook), j’ai suivi une courte – et dense – formation sur la relaxation et la gestion du stress !
Cette formation a été pour moi une révélation : même si je connaissais déjà des techniques pour me relaxer (courant 2015, j’ai même fait une formation d’auto-hypnose !), je ne les utilisais jamais, car cela m’aurait pris trop de temps dans la journée. Or, le temps, je n’en ai pas beaucoup ! J’ai beaucoup de mal à m’organiser pour me dégager du temps pour MOI, et surtout… à m’autoriser à me faire plaisir !

Bref, cette formation était très complète (d’autant plus que la formatrice était juste… extraordinaire !!) Elle n’a duré que deux jours, donc le sujet n’a pas été totalement développé, mais j’ai pu avoir de nombreuses pistes de réflexions… que Lire la suite

Table à thème

J’ai un idée, mais je ne sais pas si vous allez me suivre dans cette aventure !!

Nature Table à Comment Montessori # 2

superbe table du printemps, issue du blog How we Montessori

J’aimerais faire un album avec pleiiin de photos de tables des saison sur le thème de l’automne (des exemples de tables à thème ici) (et, à chaque nouvelle saison, un nouvel album avec des tables du printemps, de l’été, de l’hiver…)

Que diriez-vous de partager avec nous (sous ce post / sur assmatetmaman@gmail.com) une photo de votre table, si vous en avez une?
Pour ceux qui n’en ont pas encore, ce sera l’occasion d’en créer une 😀

Pour ceux qui sont partant, montrez-nous vos photos le plus rapidement possible ! N’hésitez pas à partager l’idée autour de vous !

Rajout :
Voici le lien de l’album des tables de l’automne : ici
Voici le lien de l’album des tables de l’hiver : ici
Voici le lien de l’album des tables du printemps : ici

« Mon chagrin » de Malika Doray

Voici un ouvrage que nous avons trouvé à la médiathèque : il s’agit de « Mon chagrin » de Malika Doray.
J’ai trouvé le thème abordé dans ce livre vraiment intéressant : Ptiloup me voit, parfois, triste, ou en colère. J’imagine que cela n’est pas forcément évident pour lui de gérer tout ça, même si j’essaye de mettre des mots sur les émotions que chacun traverse. Je suis contente d’avoir trouvé un bon support pour parler des émotions des autres : au fond, nous appartiennent-elles?assmat & maman 1Dans ce livre, Lire la suite