Activités avec les cartes de nomenclatures

Notre passion des cartes de nomenclatures ne tarit pas !
Les aliments, les objets du quotidien, les instruments de musique, les animaux… Ptiloup les connait désormais par cœur !
Vous trouverez d’ailleurs ici toutes nos dernières cartes de nomenclatures.
Prochaine étape : des cartes sur les pays du monde, afin de l’initier à la géographie et de lui donner envie de voyager !!

Voici quelques activités auxquelles Ptiloup s’est adonné ces derniers mois : Lire la suite

Les règles de l’éducation par Maria Montessori

Voici 13 conseils pour mettre en place une approche Montessori auprès d’un enfant, chez soi ou dans une classe :

1) avoir un souci scrupuleux de son environnement : clarté, ordre…
2) ne pas hésiter à repeindre et à embellir.
3) enseigner l’usage de chaque objet et s’attacher aux exercices de vie pratique.
4) mettre l’enfant en contact avec son milieu puis s’effacer.
5) observer l’enfant : être à l’affût de ses besoins.
6) répondre rapidement à son appel.
7) écouter et répondre.
8) respecter celui qui travaille et ne pas l’interrompre.
9) corriger avec respect.
10) respecter celui qui a cessé de travailler sans l’obliger à s’occuper à nouveau.
11) proposer sans cesse de nouvelles occupations.
12) être l’âme silencieuse de la classe.
13) être là pour ceux qui cherchent, savoir disparaître du chemin de ceux qui ont trouvé !

Source : Extrait de la formation Montessori Papachapito

Help ! Mon bébé dort mal !

Et ton bébé, il dort bien? En voilà une question récurrente !
Il parait que c’est une inquiétude typiquement française : dans les autres pays, l’expression même « faire ses nuits » n’existe pas !

Les nuits n’ont pas été toujours évidentes pour Ptiloup : il a eu un RGO, puis un autre soucis de santé qui l’a embêté jusqu’à ses 15 mois, et faisait, à ses 1 an, entre deux et 6 réveils par nuit. Lire la suite

Formation relaxation et gestion du stress (1)

Comme vous le savez (du moins ceux qui suivent ma page facebook), j’ai suivi une courte – et dense – formation sur la relaxation et la gestion du stress !
Cette formation a été pour moi une révélation : même si je connaissais déjà des techniques pour me relaxer (courant 2015, j’ai même fait une formation d’auto-hypnose !), je ne les utilisais jamais, car cela m’aurait pris trop de temps dans la journée. Or, le temps, je n’en ai pas beaucoup ! J’ai beaucoup de mal à m’organiser pour me dégager du temps pour MOI, et surtout… à m’autoriser à me faire plaisir !

Bref, cette formation était très complète (d’autant plus que la formatrice était juste… extraordinaire !!) Elle n’a duré que deux jours, donc le sujet n’a pas été totalement développé, mais j’ai pu avoir de nombreuses pistes de réflexions… que Lire la suite

« Mon chagrin » de Malika Doray

Voici un ouvrage que nous avons trouvé à la médiathèque : il s’agit de « Mon chagrin » de Malika Doray.
J’ai trouvé le thème abordé dans ce livre vraiment intéressant : Ptiloup me voit, parfois, triste, ou en colère. J’imagine que cela n’est pas forcément évident pour lui de gérer tout ça, même si j’essaye de mettre des mots sur les émotions que chacun traverse. Je suis contente d’avoir trouvé un bon support pour parler des émotions des autres : au fond, nous appartiennent-elles?assmat & maman 1Dans ce livre, Lire la suite

Le petit monstre

Ces derniers jours, j’ai relu quelques articles de mon blog que j’ai écris depuis le début de l’année. Cela m’a rappelé de jolis souvenirs, mais m’a également fait prendre conscience que, la plupart du temps, je ne parle pas vraiment des problèmes que je rencontre, en tant que maman, ainsi qu’en temps qu’assistante maternelle !
Ma vie doit paraître idyllique, à travers ce blog, non?!Afficher l'image d'origine

Pourtant, elle ne l’est pas, loin de là !
Je te raconte? Allé, place aux aveux :
En ce moment, nous sommes en plein dans le Terrible Lire la suite

Faber et Mazlish (les ateliers)

Dans mon utopie, tout parent serait accompagné autour de l’éducation de ses enfants, et ce avant même leurs conceptions.
Dés l’accouchement, le parent serait « équipé », aurait des « armes » pour faire face, pour élever ses enfants dans la bienveillance.

Pas forcément un apprentissage des gestes « techniques » et du coté administratif et organisationnel de lorsqu’on a un enfant, mais plus des réflexions sur notre manière d’éduquer : punition, disputes, gronder ses enfants, les capacités des enfants à collaborer et « obéir » selon leurs âges…
Une « école » pour les parents et futurs parents, se serait chouette, non?
Des ateliers, des mises en situation, des pistes de réflexions… le tout sans jugement!Afficher l'image d'origine

Ces cours existe sous la forme des ateliers Faber et Mazlish !

7 rencontres autour de l’éducation, qui nous amènent à nous remettre en question : est-ce qu’il n’y a pas une autre manière de faire, plus simple, pus « facile » dans laquelle chacun (parents, enfants) se sentiraient respectés?

Les rencontres reprennent et développent les thèmes abordés dans le livre « Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent » (moins de 25€ ici ou chez votre libraire préféré)

Alors que tout le monde me recommandait ce livre, je l’ai trouvé certes très complet (je trouve que c’est le livre le plus complet que j’ai lu sur le sujet de l’éducation et la communication non violente !!) mais/et un peu long à lire.
Malgré des petites bandes dessinées et des exercices pratiques (c’est d’ailleurs plus un cahier qu’un livre, à mon sens !), j’ai préféré les ateliers.

Voici ce qui est abordé dans le livre et dans les ateliers :
– Pourquoi et comment mieux accepter les émotions des enfants (colères, pleurs etc)
– Comment susciter la coopération des enfants
– Comment et pourquoi éviter la punition (tout en se respectant soi-même)
– Comment encourager l’autonomie des enfants
– Comment favoriser l’estime de soi des enfants en formulant mieux les compliments
– Comment aider les enfants à dépasser leurs difficultés, en évitant les « étiquettes »

Comme cadeau de naissance, ou comme cadeau tout court, ces ateliers et ce livre sont vraiment un beau présent pour tout parent ou futur parent !

 

 

 

 

 

Il est joli, ton dessin !

Je regarde par dessus son épaule, et je dis : « Il est beau, ton dessin ! »

Des mots mécaniques qui me sortent parfois de la bouche, sans le vouloir.
Ptiloup laisse son dessin sur la table, et s’en va jouer à ses playmobils. J’ai du mal à décrypter son émotion du moment : semble-t-il indifférent? en colère? déçu? découragé?
J’ai dû loupé quelque chose, mais quoi?

… Son dessin, beau? Selon quels critères?
Les miens?

Afficher l'image d'origine

Si j’y pense avec honnêteté, non, je ne le trouve pas beau, son dessin. Il Lire la suite